La conception d'un tableau de commande optique (TCO) avec le système digital

Vous me direz que ça n'a pas vraiment de sens de construire un T.C.O. alors que, la plupart du temps, on en a un à l'écran de l'ordinateur? Quelques éléments de réponses: pour celui qui a une installation digitale sans ordinateur mais avec un Memory c'est un bon moyen de visualiser globalement et rapidement les voies. De plus un T.C.O. s'avère utile lors de la programmation du Memory.

  • pour un club oû se fréquente beaucoup de monde de générations différentes, certaines personnes peuvent être "allergiques" à l'informatique et/ou ne savent pas bien déplacer le petit mulot sur son tapis. Là le T.C.O., si il n'est pas trop compliqué, peut être une interface agréable et rapide de prise en main.
  • apparence beaucoup plus ferroviaire qu'un écran (même si l'on voit de plus en plus d'informatique dans les postes directeurs).
  • on peut cacher l'ordinateur la conduite des trains se fait directement sur les commande digitales.
  • on passe plus facilement comme quelqu'un de ferroviaire que d'informaticien assoifé de programmation (ce qui est mal vu dans les expos.?!)
Voilà pour les généralités. Voyons maintenant ce que nous proposent les éléments digitaux:

Vous pensez que ce n'est plus possible de faire un TCO car Märklin avait arrêté la production de ces Switchboard 6041... je le pensais aussi! Et bien NON! C'est la firme S.E.S. qui a repris le flambeau et qui commercialise un Switchboard directement enfichable sur le coté gauche de la contrôle unit. Le photomontage qui suis ressemble approximativement au Switchboard de S.E.S. Plus d'info. sur leur site web.


Adresse de S.E.S. Schmidt Electronic Systeme Breitenbachstr. 11-12 13509 Berlin tél.: 030 / 414 20 11 fax: 030 / 414 80 05

Actuellement je pense acheter une centrale Intellibox d'Uhlenbrock et revendre d'occasion ma Control Unit 6021 Märklin. Malgré son prix assez élevé l'Intellibox possède 2 connecteurs LocoNet qui sont nettement plus flexibles et performants (on peut aller j'usqu'à 100m et plus!) que le bus I2C qui se trouve sur le côté des éléments Märklin. En surfant sur le web j'ai découvert le décodeur/encodeur DTM 16 de CML qui permet de faire un TCO. Vu que le DTM 16 se connecte sur le LocoNet et que la distance n'est plus un problème, on peut envisager des TCO déportés de l'unité centrale, pour par exemple les gares intermédiaires, les manoeuvres dans une zone industrielle, etc. Le Switchboard de SES reste intéressant pour celui qui possède une unité centrale Märklin et qui veux faire un TCO. Mais personnellement si j'achète une Intellibox je pense plutôt construire mon TCO autour d'un DTM 16 de CML qui travaille avec le bus LocoNet.