Automatisation sans ordinateur


But


Le projet consiste à réaliser une maquette de Noël provisoire en voie C Märklin et d’automatiser le fonctionnement, sans ordinateur, en utilisant uniquement les possibilités de la Central Station 2 afin d’alterner les trains sur le circuit. Le plan de voies ci-dessous a été retenu.

Stacks Image 7
Le fonctionnement est le suivant:
  • le départ de la voie 1 faite par l’utilisateur au moyen d’un bouton sur le TCO de la CS2
  • quand le train arrive sur la voie 1 il déclenche le départ de la voie 2
  • quand le train arrive sur la voie 2 il déclenche le départ de la voie 3
  • quand le train arrive sur la voie 3 il déclenche le départ de la voie 1
Le système fonctionne ainsi en boucle. Pour l’interrompre il faut désactiver les automatismes dans la partie « Memory » de la Central Station 2.

Freinages et démarrages progressifs

Afin de pouvoir freiner et accélérer progressivement il faut des modules de freinage qui commutent les sections de voies avec une tension continue (DC). Ce signal est alors reconnu par le décodeur et le train est ainsi freiné. Attention, ce signal n’est pas reconnu par les anciens décodeurs Märklin comme les Delta, les 6080 ou 6081. Pour fonctionner il faut au minimum un décodeur 6090 chez Märklin. Chez ESU il faut activer les bits 3 et 4 du CV 27 afin d’activer la reconnaissance de la cette tension continue pour le freinage.
Dès qu’une locomotive entre sur une section de freinage le statu des fonctions auxiliaires sont « gelées » donc celles qui sont actives restent actives et celles qui sont désactivées ne peuvent pas être activées tant que la locomotive se trouve dans la zone de freinage. Pour redémarrer la loco cette section est commutée sur la tension numérique normale de la Central Station, ainsi la locomotive redémarre progressivement conformément au potentiomètre de réglage du décodeur ou au CV3.

À chaque endroit où l’on désire arrêter un train, la voie doit être séparée en 3 zones distinctes. Chaque section doit être isolée électriquement au niveau du plot central.
1ère section (en jaune): Elle permet d’isoler la section de freinage avec le reste du réseau afin que le frotteur ne ponte pas la zone de freinage directement avec le reste du réseau. Cette zone n’a pas besoin d’être très longue 7 à 9 cm suffisent.
2ème section (en orange): C'est la zone de freinage où est appliqué la tension DC qui permet de déclencher le freinage dans le décodeur. La locomotive est décélérée en fonction de l’inertie programmée dans le décodeur (potentiomètre sur les 6090 ou CV4).
3ème section (en rouge): Elle est simplement commutée hors tension lors d’un freinage, c’est la section de sécurité, dans le cas où la locomotive aurait une trop grande inertie et ne pourrait pas s’immobiliser dans la section de freinage.

Dans l’application présentée ici le module DBS95X2 du VSDM a été utilisé. Ce module comprend la gestion de 2 zones indépendantes de freinage, d'où le "X2" dans la référence. Pour notre application il nous faut donc 2 modules. Le principe est exactement le même que le module de Märklin 72441/72442, mais celui du VSDM est nettement moins cher. Cependant il ne bénéficie pas de sortie pour un signal rouge/vert. Dans notre cas cela n’a pas d’importance vu qu’aucun signal n’est installé. Il est également possible de réaliser soi-même ce module de freinage en suivant les instructions de ce site.

La détection

Chaque voie en gare cachée est détectée via un rail isolé (cf. plan de voies). Ce rail isolé est relié au module de rétrosignalisation Märklin 6088. Bien sûr il serait possible de faire plus de section de détection et aussi de détecter la pleine voie, mais pour des questions de simplification de câblage, et de mise en oeuvre, il a été décidé de limiter le nombre de détection.
Le module de rétrosignalisation 6088 est directement relié via son câble plat au port se trouvant sous la Central Station.

Pour réaliser cet automatisme le matériel suivant est nécessaire:

  • voies et aiguillages C (Märklin)
  • Central Station Märklin
  • entrainement d’aiguillages 74491 (Märklin)
  • décodeur 74462 intégrable sous les aiguillages (Märklin)
  • isolations 74030 pour voies C (Märklin)
  • module de rétrosignalisation 6088 (Märklin)
  • module de freinage (VSDM DBS95X2)
  • décodeur pour commander le module de freinage (Uhlenbrock)

La programmation est faite à l’aide du mode «Memory» de la Central Station en suivant le principe édicté au début.

Problèmes rencontrés et améliorations

Lors d'un STOP de la centrale (court-circuit par exemple) toutes les voies occupées sont affichées comme libres. Lors du rétablissement de la tension dans la voie, des automatismes sont activés car ils voient le passage de la voie "libre" à "occupée" ce qui génère un chaos sur l'installation. Afin d'éviter cela il a fallu relier la masse du module 6088 à la masse de la voie.

Du fait d’un contact pas toujours franc des essieux sur les rails isolés utilisés pour la détection des trains, il se peut que certains automatismes se déclenchent de manière inopinée. Une petite temporisation de 1 à 2 secondes à la libération des rails isolés résoudrait le problème et serait réalisable sans problème dans le cas de l’utilisation d’un logiciel. Malheureusement il n’est pas possible de réaliser cette temporisation au niveau du décodeur ni au niveau de l’automatisme dans la Central Station 2.
Une solution serait l’utilisation des modules de CAN-Digital-Bahn avec le GleisReporter Delux, par exemple, car il permet la programmation d’une temporisation directement au niveau du module de rétrosignalisation. Un essai concluant à déjà été réalisé mais pas encore mis en oeuvre sur le réseau, ça sera pour la prochaine fois!

Une détection de toute la pleine voie permettrait d'éviter un face-à-face sur la ligne principale.

Bogobit propose également le module de freinage "Bremsmodul Classic" sur le même principe mais ne nécessite pas la 1ère section d'isolement. Ceci permettrait de limiter le câblage et le nombre de sections, mais ces modules sont aussi plus chers. Cette solution serait à tester sur une futur installation.

Quelques photos et video de la construction et du résultat final en cliquant ici.

Y.M. 30.12.2020
Tableau électrique en cours de cablâge
Circuit en cours de montage